mardi 1 septembre 2015

Risk of Death : Return to Wayward Pines

Je viens de terminer la première saison de Wayward Pines, ce qui veut dire que je n'ai plus qu'une seule série en cours de visionnage.. C'est quoi ce bordel ?!
Il va falloir que je me lance dans des nouveautés ou que je commence des nouvelles saisons de séries plus anciennes..

Bref, avant de faire un choix, un petit article pour parler vite fait bien fait de cette adaptation du bouquin de même nom, signée Night Shyamalan.


Ethan Burke, l'un des meilleurs agents des Services Secrets du Bureau de Seattle, est envoyé en mission dans la charmante petite ville de Wayward Pines.
Il doit enquêter sur la mystérieuse disparition de deux agents fédéraux : l'Agent Bill Evans et l'Agent Kate Hewson, son ancienne partenaire et surtout la femme qui a failli détruire son mariage. Alors qu'il s'approche de la ville, Ethan a un accident. A son réveil, ses souvenirs sont intacts mais il réalise qu'il n'a plus aucun moyen d'entrer en contact avec le monde extérieur. Son téléphone, son portefeuille, son argent et sa carte d'identité ont disparu et il commence à prendre conscience que la petite ville de Wayward Pines n'est pas aussi lisse et parfaite qu'il n'y paraît... Merci Allo Ciné pour ce parfait synopsis.


Bon alors, je vais être franche dès le début : dans cette série, y a du bon et du moins bon. Parce que déjà, ça sent un peu le réchauffé. Impossible de ne pas penser à la série britannique The Prisonner de 2009, elle même remake de la série du même nom de 1960. Série que j'ai survolée et que je pense revisionner comme il faut dans pas longtemps, ou encore, ça me fait penser aussi un peu à Persons Unknown, série que je n'avais pas finit d'ailleurs.. Bref, on a une vague impression de "déjà vu quelque part " mais ça me rebute pas pour autant parce que ce genre de séries où plane mystère et conspiration, moi j'aime.


Et puis c'est plaisant de retrouver Matt Dillon. Un petit moment que j'avais plus vu sa figure à celui là. Et merde, il a pris un sacré coup de vieux j'trouve. Peut être parce que j'ai le souvenir de lui dans Sexcrimes. Alors forcément depuis ce film là, il a pris presque 20 ans dans la gueule. Ouais, ça nous rajeunit pas tout ça.

Cette série est plutôt addictive - je me suis envoyé les dix épisodes en une semaine - parce qu'on est aussi  paumé que le héros et sa petite famille, et forcément, la curiosité fait le boulot : on a envie d'en apprendre un peu plus sur le pourquoi du comment. Alors un épisode se terminait à peine que je lançais - presque - immédiatement le suivant. C'est quoi cette ville de cinglés ? Qui est vraiment à sa tête ? Etc, etc...
La vérité arrive à la moitié de la saison, au cinquième épisode. Là je me dis immédiatement que c'est con qu'on nous explique tout ça si bien en un seul épisode. J'aurais aimé en apprendre un peu à la fois, que le mystère plane encore, mais non, on nous balance tout. Du coup je me suis demandé l'intérêt de poursuivre la série puisque tout est révélé, mais pour moi il réside maintenant dans la survie des habitants face au nouveau danger qui les guette. Mais bon, même si ça reste sympa à visionner, ça perd de son intérêt malgré tout. Enfin pour ma part ATTENTION SPOIL j'avais qu'une hâte, c'était que les vilains monstres envahissent la ville et dévorent tout le monde FIN DE SPOIL.

Et puis il faut reconnaitre que ça frôle parfois le ridicule - Matt Dillon qui arrive toujours exactement où il faut, exactement quand il le faut, ça se fait opérer mais ça gambade comme un rien dans les couloirs juste après être passé sur le billard... Enfin bon, ça on le voit un peu partout hélas. Sans parler des incohérences qui font cogiter, pour rien je parie parce que je mise plutôt sur des mégas gros ratages. Pas évidement de ne pas s'emmêler les pinceaux quand on écrit un bouquin pareil et/ou quand on l'adapte pour une série.


Enfin je vais pas être trop dure, ça se laisse regarder, la preuve je l'ai fait en même pas dix jours ! Je vais pas cracher sur la soupe alors que cette série m'a plutôt pas mal tenue en haleine. Je reconnais que je ne me suis pas ennuyée une seule minute, ça c'est l'une des qualités première que je peux lui reconnaître.
Mais je dois aussi reconnaître que je ne peux pas m'empêcher d'être un peu déçue. Du coup, je ne peux pas dire que j'ai adoré cette série, disons plutôt, que je l'ai appréciée et que malgré ses quelques défauts, je vous la recommande chaudement ! Visionnez-là sans vous poser trop de questions - puisque les réponses arrivent bien vite - et sans trop en attendre.

Et surtout pas de deuxième saison puisque visiblement, elle n'a pas été reconduite !

2 commentaires:

  1. Pouaaaaaaaaaaaaah je sais pas si tu te souviens de moi, je te suivais sur cowblog à l'époque, et j'avais pas noté l'adresse de ton nouveau blog. (d'ailleurs j'ai mis le lien vers mon blog pour que tu vois qui je suis mais pas sûre qu'on puisse mettre des commentaires dessus, je l'ai abandonné).
    J'ai dû faire une recherche digne d'un détective privé (ou d'un psychopathe, au choix) pour retrouver ton blog.
    Ca m'arrivais de penser à toi suite à nos recherches de solutions pour éradiquer l'acné haha
    Je me demandais si t'avais réussi à terrasser l'ennemi.
    Parce que moi oui, et je me disais qu'il fallait pas te laisser tomber, un peu de solidarité merde.

    Non, tu ne rêves pas, je t'ai cherché pour te parler boutons. Oui oui. Puis parce que je keaphais ton blog aussi, kanmem.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha mais oui, je me souviens de toi !!!
      Je passais souvent sur ton blog en espérant à chaque fois une mise à jour, et puis j'ai lâché cowblog...! Mais franchement c'est super cool que tu m'aies retrouvée, c'est marrant ! T'as du bol quand même parce que j'ai laissé ce blog en plan pendant des mois et des mois, je m'y remets seulement maintenant du coup j'aurais pu passer à côté de ton commentaire !

      Sinon oui, j'ai plutôt bien géré aussi avec cette saloperie d'acnée, grâce à l'alimentation. Je fais gaffe à tout ce que je bouffe : plus de merdes raffinées, de sucres, de laitage... Je dis pas qu'il n'y a pas quelques récalcitrants de temps en temps mais franchement c'est carrément mieux à 99% ! Ravie d'apprendre que toi aussi t'en es venue à bout, curieuse de connaitre ton secret !
      J'espère que tu repasseras pas ici, qu'on reste en contact ! Pourquoi pas avec un petit blog sur cette plateforme carrément mieux que Cow ?!

      A très vite j'espère ;)

      Supprimer