mardi 20 août 2013

Morale du jour : la patience, ça paie toujours !

Parlons peu, parlons cheveux.. J'ai reçu plusieurs commentaires de personnes qui me demandent de quelle base je suis partie avant d'atteindre mon roux actuel. Du coup, j'ai eu l'idée de faire un petit article de mon évolution capillaire de ces trois dernières années.


Voici donc à quoi ressemblait ma tignasse dans le courant de l'année 2O1O : un super noir corbeau. C'était la teinte de ma toute première coloration pendant mes années lycée et je l'ai gardé pendant un bon moment, bah une décennie finalement. Oh, il y avait bien quelques variantes genre reflets bleutés, reflets rouges ou violets.. Mais la base était et restait le noir. Le noir bien profond, le noir qui vous fait passer pour une gothique dans l'esprit étriqué du français moyen -suffit de s'habiller majoritairement de la même couleur et vous êtes vite balancé dans une case, bref- le noir que vous allez galérer à virer si vous voulez un jour changer de tête.
J'adore cette couleur, et le fait de revoir cette photo de moi avec des cheveux si sombres me donnerait presque envie de me reteindr.. Non non, pas après avoir mis autant de temps pour atteindre ma teinte actuelle..


Bref un jour, j'ai eu envie de changer et d'éclaircir, voire de partir sur du rouge.
Comme je ne voulais pas décolorer à la barbare et risquer d'abîmer ma tignasse, j'ai donc commencé par laisser dégorger mon noir. Inutile de dire que mes cheveux en étaient imprégnés à mort, à la limite de la saturation, du coup, ça a pris du temps et je suis finalement arrivée à ce résultat là : un brun sympa et naturel.


J'ai trouvé le résultat plutôt convaincant : la couleur plus claire me va assez bien au teint et me donne un air moins froid, moins dur. Du coup je n'achète plus de noir corbeau dans mon supermarché, mais du marron/noisette. Et je maintiens pendant quelques mois environ. Je me lasse assez vite en fait, parce que personnellement, j'aime les couleurs qui flashent du coup l'envie du rouge pétant me trotte toujours en tête. Je n'ose malgré tout toujours pas la décoloration -trop souvent utilisée par le passé donc je préserve mes cheveux merci- et je ne passe pas non plus par la case coiffeurs, ceux-là ont définitivement perdu ma confiance. On est jamais mieux servis que par soi même..

J'ai donc décidé d'enfin tenter le rouge, mes cheveux étant débarrassés du noir -et au final un peu plus clairs que la photo du dessus, je pourrais déjà avoir une bonne teinte, si ce n'est flashy, au moins bien visible. Je me suis donc tournée vers ma coloration actuelle : le Rouge Cachemire de Schwarzkopf et me voici avec presque la teinte de mes rêves..


Et oui enfin, même si ça reste discret je suis pas loin du rouge de mes rêves. Du coup je laisse tranquillement dégorger entre deux colorations et puis je poursuis avec la même teinte, histoire de biiiiien les gorger de pigments rouges. Finalement je me lance et en ce mois de mai : je décolore. Mes cheveux sont en bonne santé, ils pourront supporter le choc, et puis j'ai de quoi les hydrater et les nourrir au cas où. De toutes façons, je n'envisageais pas de laisser poser le produit plus de vingt minutes sur ma tête, et c'est ce que j'ai fait. A peine un petit quart d'heure aura suffit pour bien éclaircir, je me retrouve donc avec un jaune poussin dégueulasse certes, mais une bonne base pour avoir enfin le rouge de mes rêves. Je repars avec ma classique de Schwarzkopf et j'obtiens ça.. Enfin.. Le Saint Graal..


Depuis le temps que je voulais un rouge qui pète : archi flashy au soleil et voyant même à l'ombre ou avec un éclairage plus discret. Oui ça y est, après trois ans de patience, le noir corbeau est bien loin, me voilà avec des cheveux bien bien rouges. J'aime, j'adore. Seulement cette couleur demande un entretien de tous les instants : ça dégorge et ça ternis extrêmement vite. Mais comme je me refuse à faire une coloration bien chimique tous les mois, je laisse tout de même passer au moins quatre mois. Alors forcément, je vais avoir des racines et forcément, comme dit plus haut, ça va dégorger. J'utilise des produits doux pour les cheveux alors la couleur se fait la malle certes, mais ça reste brillant et lumineux. Et surtout, j'obtiens un roux magnifique et très naturel. Comme ceci donc..


J'ai rarement eu autant de compliments sur ma couleur, la douceur et la longueur de mes cheveux. Du coup, je me la pète, j'hésite lors de ma prochaine coloration, à refaire un rouge bien pétant, ou à rester dans le roux plus naturel et discret comme j'ai actuellement.. Je réfléchis encore, de toutes façons j'attends la rentrée avant de procéder. En attendant, je continue de prendre soin de mes cheveux avec des shampoings 100% naturels et vegan -je vous en parlerai prochainement- et autres huiles et soins en tout genre, en provenance directe d'Aroma-Zone. Et puis bien sûr, je continue de me la péter d'apprécier tous les compliments qui viennent parce que ça fait toujours plaisir !

Voilà, j'aurai pu obtenir mon rouge/roux plus vite en décolorant comme une brute certes, mais j'aurais pu aussi salement abîmer mes cheveux. On aura beau dire tout ce qu'on veut, la décoloration reste tout de même un traumatisme : les cheveux sont asséchés et en cas d'excès, ils pourraient devenir extrêmement cassants -je sais de quoi je parle !
Alors morale de l'histoire : on y va en douceur car la patience, ça paie toujours !!!

20 commentaires:

  1. Tes cheveux sont beaux ! Mais les shampoings doivent couter assez chers non?

    RépondreSupprimer
  2. Le rouge flashy j'adore !!!
    C'est vrai que le noir te vas bien aussi ! :)
    La patience y'a qu'sa de vrai, mais quand on est pressé comme moi pas facile. La première fois que j'ai eu les cheveux noir j'ai attendu quelques années pour les retrouver blonds, pendant la repousse c'est fou ce que c'était moche ! ^^ Du coup la deuxième fois j'ai décoloré, et je les ai bien abîmés ! Ils commencent seulement à redevenir beaux...
    Nous et nos cheveux c'est toute une histoire d'amour ^^
    Faudra que je fasse un article aussi sur tout ce que j'ai fait à mes cheveux..
    Je tenterai bien ton rouge pétant mais avec le henné j'ai peur du résultat..

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme : Merci :) Non, pas plus de cinq euros !!!

    Darkly : Mon dieu oui je connais ça, je les ai assez défoncés aussi mes cheveux avec la décoloration !!!
    Maintenant je les aime : j'en prends soin !! ^^
    Cette coloration sur une base claire est une vraie merveille ! Il faut voir de quand date ton dernier henné si tu veux tenter le coup !!

    RépondreSupprimer
  4. Le rouge fait terriblement femme fatale ! Je pense à chaque fois à Jessica Rabbit et sa sexy attitude !!!

    Le roux est tout aussi charmant même si plus discret aussi entre les deux, mon coeur balance !!!

    RépondreSupprimer
  5. Et ben voilà je suis exactement dans le même cas que toi du coup j'hésite !
    En même temps je me dis que je peux faire mon rouge flashy, en profiter un temps, puis quand ça dégorge, je retrouve mon roux plus discret !!!

    RépondreSupprimer
  6. C'est fou, le roux que tu obtiens est impressionnant de beauté et de lumière ! Quand j'avais moi-même les cheveux rouges, ça n'a jamais donné cet effet... et en ce qui me concerne, je n'ai jamais supporté l'effet racine alors je passais à la couleur chaque mois. Depuis j'ai gagné de magnifiques cheveux secs (avec racine grasse toutefois) même si j'ai arrêté les colorations depuis neuf mois maintenant. J'en reviens toujours pas, moi qui en étais obsédée depuis mes 13 ans (soit 13 ans de ma vie tout de même).

    J'ai tenté un produit qui s'appelle Colour Out. Alors c'est pas naturel du tout et ça pue la mort mais c'est vachement efficace quand tu veux effectuer une réduction de couleur ou bien carrément effacer les pigments chimiques de ta chevelure. Ca n'enlève pas du tout les pigments naturels, c'est comme ça que j'ai réussi à me débarrasser des restes de couleurs diverses de ma tignasse durant ces derniers mois de jeûne.

    RépondreSupprimer
  7. Oui j'avoue que j'ai de la chance que ma couleur dégorge plutôt joliment !!! :)

    RépondreSupprimer
  8. Ton roux est magnifique c'est bien vrai :)

    RépondreSupprimer
  9. Tes cheveux sont vraiment magnifiques !

    RépondreSupprimer
  10. Tes cheveux sont en effet très beaux :)
    Comme tu le sais, moi je marche au henné, même si avec le soleil j'ai un super roux flamboyant, je crois que lorsqu'on va arriver en hiver ça va m'énervais de n'avoir que des reflets, donc je réféchis à revenir au chimique.. Va falloir que je prépare cela en douceur^^

    RépondreSupprimer
  11. Merci :)
    Bah écoute, vas-y en douceur oui ! Et puis bon, les colorations chimiques, utilisées avec parcimonie, c'est pas la mort non plus ! Personnellement j'en fais trois ou quatre par an, avec de bons soins, ça n'abîme pas plus les cheveux que ça !

    RépondreSupprimer
  12. C'est fou ça! Tout te va! (peut être pas le jaune poussin finalement...)
    Tu as pensé au henné? Tu peux atteindre le même roux aussi bien qu'un rouge plus flashi, voir un violine si tu le veux! De plus le henné est un véritable soin pour tes cheveux! Avec ça ils n'en seront que plus beaux et forts! Et tu peux absolument en faire toute les deux semaine sans aucun souci si tu prends soin d'hydrater tes cheveux (mais tu as l'air de bien t'en occuper).

    RépondreSupprimer
  13. Merci :)

    Le henné, oui, j'y pense très souvent !
    J'avais même fait un article sur mon ancien blog pour demander des avis/conseils d'utilisatrices, mais j'ai jamais franchi le pas. Je trouve le résultat plutôt aléatoire, dans le sens où je connais pas les bons dosages tout ça, et puis l'application, le temps de pose.. C'est trop long pour moi ! J'aime que ça aille vite ! Du coup je compense heureusement avec des soins naturels (et puis des colos, j'en fais seulement trois pas an !!) donc mes cheveux n'en souffrent pas trop ! :)

    RépondreSupprimer
  14. Oui le henné c'est un peu comme le loto!! Mais une fois que tu as trouver le bon dosage alors ça roule!
    Et je ne sais plus sur quel blog j'avais vu ça, mais la personne expliquait qu'il n'était pas nécessaire de laisser poser le henné pendant 8 heures et que 2 heure peuvent largement suffire! (ça m'a convaincue d'en acheter!)

    RépondreSupprimer
  15. Oui c'est sûr qu'on n'est pas non plus obligé de garder le henné sur la tête toute une journée, mais deux heures déjà, c'est trop trop long pour moi ! 20/30 minutes de pose c'est largement suffisant !
    Et puis j'aime ma couleur actuelle, je suis sûre du résultat à 100% du coup pas de mauvaises surprises !
    Je crois que pour le moment, le henné c'est pas pour moi !

    RépondreSupprimer
  16. Quoiqu'il en soit ce roux est très joli!!
    Chacun son rythme!

    RépondreSupprimer
  17. Quelle jolie couleur sur la dernière photo ! J'adore !

    RépondreSupprimer